Nouvellement

Quel type d’ampoules acheter pour faire des économies d’énergie ?

On ne s’en rend pas forcément compte, mais nos éclairages influencent grandement notre consommation d’énergie. Bien choisies, nos ampoules peuvent nous faire faire d’importantes économies d’énergie. Cependant, au rayon luminaire le choix est tellement vaste que les profanes ont du mal à s’y retrouver. Vous souhaitez passer à un éclairage basse consommation ? Découvrez quel type d’ampoules il faut acheter.

Éviter les ampoules à incandescence et halogènes

Inventées à la fin du XIXè siècle, les ampoules à incandescence sont véritablement énergivores. Elles produisent de la lumière en portant à incandescence un filament de carbone ou de tungstène qui baigne dans une atmosphère gazeuse. Ce type de technologie offre une lumière d’un ton jaune qui est particulièrement chaleureuse. Elle est très prisée par les adeptes du style de décoration vintage, pour son aspect, mais surtout pour l’ambiance qu’elle apporte. Cependant, l’ampoule à incandescence n’est pas bonne pour l’environnement et pour cause, la majorité de l’énergie qu’elle consomme se transforme en chaleur et non en lumière. D’autant plus que son espérance de vie est très faible. Ce type d’ampoules tend à disparaitre du marché au détriment des lampes halogènes. Celles-ci ont l’avantage du design, même si elles fonctionnement à peu près avec le même principe que les précédentes. Pour réduire l’usure du filament et donc multiplier sa durée de vie par deux, voire même par quatre, il est plongé dans une atmosphère de gaz halogènes. Pourtant les lampes halogènes chauffent encore plus que les ampoules à incandescence et consomment davantage d’énergies. Beaucoup de luminaires sont encore équipés d’ampoules halogènes de nos jours même si leur vente a été restreinte.

Opter pour des ampoules fluocompactes

Également appelées ampoules néon, les ampoules fluocompactes sont les moins énergivores. Elle fonctionne avec une technologie tout à fait différente des ampoules à incandescence ou halogènes. Sa paroi est recouverte de poudre fluorescente et elle est remplie de gaz et de mercure. Elle produit de la lumière grâce à une décharge électrique qui libère un rayonnement ultraviolet. Une seule ampoule fluocompacte est capable de vous faire économiser 800 kWh. De plus, sa durée de vie est largement supérieure à celle de l’ampoule à incandescence. Son seul inconvénient c’est qu’elle coûte relativement cher. On lui reproche aussi de reproduire une lumière trop froide. Toutefois, il est maintenant possible de bénéficier d’une ampoule néon colorée qui offre un peu de chaleur à son intérieur. Découvrez d’autres critères de choix d’une ampoule sur ce site de référence sur le bricolage.

Une ampoule LED, le meilleur choix

En matière de consommation d’énergie, les ampoules LED sont encore plus économiques que les ampoules fluocompactes. De plus, elles sont résistances aux chocs et ont une espérance de vie de plus de 100 000 heures. Elles équipent de nos jours les feux de circulation et même les phares de voiture. Cependant, vu qu’elles offrent une lumière directive, elles ne conviennent pas pour l’éclairage d’une pièce. Elles sont plutôt faites pour un éclairage décoratif ou d’appoint. Ce sont les seuls qui offrent le meilleur rapport qualité-prix, compte tenu de sa durée de vie.

Désormais, lorsque vous voulez réduire votre consommation d’énergie, vous savez vers quelles ampoules vous tourner.