Nouvellement

Quelle différence entre usinage et fraisage ?

usinage

Afin de procéder à la réalisation de maquettes, notamment, il est courant de passer par des entreprises spécialisées. Ces dernières doivent alors usiner des blocs de matière, par le biais de machines. Mais quelle est la différence entre l’usinage et le fraisage ?

Qu’est-ce que l’usinage ?

L’usinage permet de retirer des copeaux d’un bloc brut, grâce à des machines-outils de précision. Ces dernières sont désormais à commande numérique, alors qu’avant, l’usinage devait se faire à la main. Bien plus sophistiqués et précis, ces outils de dernière génération exécutent les ordres initiés par un ordinateur, lui-même contenant les cotes et mesures de l’objet à façonner.

Les machines doivent être choisies et réglées en fonction de la matière qu’elles ont à usiner. On ne travaille en effet pas de la même façon du polystyrène ou de la résine époxy que du bois qui est une matière vivante. Il faut donc prendre en compte les caractéristiques propres à chaque matière (densité, épaisseur, nœuds…), pour pouvoir présenter au client un produit finalisé qui ressemblera au millimètre près à ce qui a été conçu via des dessins en 3D (source).

Qu’est-ce que le fraisage ?

Le fraisage est une des nombreuses techniques utilisées pour usiner les pièces ; donc, pour les découper. Le fraisage enlève les morceaux de matière en procédant par un système de rotation autour du bloc de matière première. Mais la machine peut aussi se déplacer. Cet outil est une fraise ; d’où l’appellation de fraisage. Si auparavant il fallait choisir entre un fraisage horizontal ou vertical, les progrès technologiques permettent désormais aux machines-outils de travailler jusqu’à 5 axes différents. Les machines sont dites alors 3 ou 5 axes.

On imagine le gain de précision que ce progrès a permis de réaliser et qui se met maintenant au service du client, pour un résultat toujours plus probant. Le travail de fraisage peut adopter des formes convexes ou concaves, grâce à la technique du profilage, alors que le surfaçage, par exemple, permet simplement d’ôter de la matière sur une surface plane. Enfin, la technique du rainurage peut usiner un objet sur 3 faces.

L’utilisation du fraisage industriel dans différents secteurs

Les différents types de fraisage, dans le cadre de l’usinage permettent donc de répondre à des attentes précises pour des clients qui ont besoin d’une maquette ou d’un prototype de produit abouti. Il est ainsi possible de travailler dans le secteur automobile, pour la réalisation d’un nouveau modèle de voiture. Les secteurs ferroviaire, maritime ou aéronautique en ont également besoin pour de nouveaux véhicules de transport pour les passagers ou pour le fret. Ce sont des domaines très concurrentiels où il est impératif de séduire, tant au niveau du design que de la technologie pure, afin d’obtenir des financements.

Concernant les voitures, les maquettes ainsi réalisées par usinage sont une étape primordiale pour valider des points de contrôle. Ces derniers doivent être positifs pour que le constructeur puisse mettre le nouveau produit en phase de production massive. Si la maquette à l’échelle 1 ne permet pas de contrôler la technologie, la réalisation d’un prototype roulant lui, fera office de machine test. La conformité aux législations environnementales et sécuritaires est essentielle pour qu’un nouveau produit voie le jour.